Encore une nouvelle initiative Alternative.

Les soldes avant l'heure

En 2010, Pascale Loiseleur et véronique Bitar avaient voté contre les ventes de biens immobiliers dont l'immeuble de la rue du Chancelier Guérin.

En son temps, la ville avait reçu une offre pour 750.000 EURO

Un an plus tard, volte face des mêmes acteurs qui missionnent notre habile négociateur, Bruno Six, premier adjoint et banquier dans le civil pour superviser la vente aux enchères du  même immeuble pour un prix de  783.000 EURO tout en précisant que le prix pouvait être revu à la baisse..... aucune proposition, pas d'acquéreur....

Etrange technique de vente qui consiste à annoncer que l'on peut baisser le prix d'un bien.

Résultat des courses, vente de gré à gré pour 650.000 EURO, soit un prix bradé qui ne permettra pas à notre grand argentier de boucler correctement son budget sans opérer des coupes à la haches dans les dépenses......

Pas de triple A pour   l'agent "00 SIX"....