Miroir, oh, mon miroir dit moi que je suis la plus efficace des maires!

Malheurement dans le pays merveilleux de Pascale dans le pays enchanté, elle a beau regarder le miroir du DOB, celui-ci ne lui renvoie que l'image d'une marâtre de Senlis, loin très loin de  l'image idéale d'un monde où tous les senlisiens se donnent la main dans la paix, où l'opposition et la majorité travaillent ensemble dans un esprit de concertation, voire même dans un monde où JM Mariani, David Smith, Isabelle Gorse Caillou et tous les autres élus travaillent tout court,  pour le bonheur de chacun. (soupir...). Non ce beau miroir ne renvoie que l'image de l'incurrie et de l'improvisation de Pascale Loiseleur. En voici la preuve :

Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.

A quelques jours du vote du budget 2012 il est utile de revenir un peu dans le temps pour comparer la grande différence entre les promesses et la dure réalité des faits.

 Voici dans un premier les promesses faites en  2011 ainsi qu'en commentaire le résultat  de l’action municipale.

Le résultat de cette analyse en dit long sur l’inaction de Pascale Loiseleur et de son équipe.

édifiant :

 * Des réflexions seront engagées en vue d’identifier les marges de manœuvre existantes pour réduire les dépenses de fonctionnement (audit énergétique des bâtiments les plus énergivores)  Pas fait aucune info, 

* Optimisation de l’utilisation des bâtiments municipaux pas d’action, RIEN

* Modernisation des services d’entretien et de maintenance  pas d’action, RIEN

* La politique d’achats sera revue en profondeur et favorisera la mise en concurrence des entreprises c’est la loi, il n’y a rien de nouveau.

 * La subvention au CCAS sera augmentée ; celui-ci bénéficiera en outre d’un financement exceptionnel qui  lui permettra d’assurer la rénovation et l’extension des locaux d’accueil du public.  PAS FAIT

* Nous lancerons l’élaboration des schémas d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, tant dans le  transport que dans les bâtiments publics, dans le cadre de la commission d’accessibilité. qui a conduit à la fermeture de plusieurs restaurants plongeant ces établissements dans de grandes difficultés financières. 11 commerces sont actuellement en vente dans le centre ville qui ressemble de plus en plus à une ville fantôme.

* Nous engagerons des travaux dans les haltes-garderies et deux d’entre-elles seront aménagées en vue d’y développer un service multi-accueil.  Une seule crèche a été créée et pas deux pour une capacité d’accueil de 14 places au lieu de 14 places, le tout pour une augmentation du coût de fonctionnement de 200.000€

* Nous réaliserons des terrains de jeux pour petits et grands aux Fours à chaux, au Val d’Aunette et à Bon- Secours  Projet en attente, le city stade de Bon secours n’a pas bougé.

* Nous engagerons la réouverture d’une antenne jeunesse à Bon-SecoursRIEN

* Nous entreprendrons un effort soutenu pour réaliser les investissements prioritaires dans les écoles, notamment à l’Argilière. Ces travaux ont été réalisés sur la base du projet de l’ancienne municipalité au titre des budgets reportés sur 2011.Merci qui ?

*  La relance des investissements nécessaires à la préservation et à la mise en valeur de notre patrimoine : o Nous établirons un programme pluriannuel de rénovation des rues et trottoirs ; une première tranche sera  réalisée dès cette année. 450.000€ sur 1.000.000 M€ programmés, soit uniquement 45% de réalisations effectives.

* Nous inscrirons au budget les travaux nécessaires à la réouverture de l’espace Saint-Pierre.  Rien sur 2011. Une programmation est prévue sur 2012, dont le financement est plus q’incertain.

* Nous poursuivrons les travaux urgents indispensables à la consolidation des rempartsLes remparts continuent de s’écrouler .

* Nous lancerons la réalisation de trois terrains de rugby. Rien en 2011, seulement 100.000e prévus en 2012.

* Nous étendrons la capacité d’accueil des 3 Arches. Nos aventuriers ont-ils perdu la troisième arche ?

* Nous procéderons à la réfection du sol des terrains de tennis couverts. Ces travaux sont régulièrement financés par la ville, ce n’est pas nouveau.

° Nous structurerons les enseignements artistiques de la Ville. Cela s’est traduit par quoi concrètement ?  RIEN

*  Nous réaliserons les travaux nécessaires à la réouverture du musée d’Art et d’ArchéologieQui n’est toujours pas ouvert malgré les centaines de milliers d’euros dépensés...

* Nous valoriserons les manifestations culturelles en diffusant un programme complet. 4500€ par trimestre pour un recueil qui ne reprend que les activités des associations et qui fait de la pub pour l’office de tourisme qui bénéfie pourtant d’une subvention de 190.000€. Aucun retour sur l’augmentation de la fréquentation.

* Nous mettrons en place une véritable politique de partenariat avec les associations et les partenaires privés. Mise à part un document pour réserver 3 mois à l’avance une salle, et racketter les associations... Résultat, le feu de la Saint Jean à Villevert est annulé ainsi que le printemps de l’Europe organisé par le comité de jumelage. Rien sur les partenaires privés sauf une subvention pour la fondation Cziffra dont la dernière manifestation s’est soldée par un fiasco financier.

 *La refonte pour une mise en oeuvre en 2012 du TUS visera à améliorer la performance et l’attractivité du  réseau en maintenant sa gratuité ; le réseau sera redéfini dans un esprit de concertation. En retard, pas de retour, ni de prise en compte des conclusions du cabinet EGIS

*Nous engagerons dans l’année les travaux d’aménagement de l’aire d’accueil à la condition d’avoir réduit le coût des travaux.   Au point mort

*Nous étudierons les meilleures solutions pour l’aménagement de l’aire de grand passage, en réduisant au maximum les nuisances. RIEN, sauf une valse des hésitations sur le choix de l’AGP. Cette aire est devenue l’aire des grandes hésitations. Après plus d’un an de cogitation, l’aire sera probablement à l’endroit prévue par JC CANTER.

 * Dés cette année, nous préparerons avec les Senlisiens l’avenir de notre ville. Ainsi, des consultations publiques auront lieu sur le futur Plan local d’urbanisme, sur les projets d’aménagement et sur la piscine. Le logement, le développement économique et l’emploi, la préservation de l’environnement sont autant de sujets qui seront soumis au débat. Aucune réunion publique en 2011, quelques réunions cosmétiques avec des associations de quartiers dont pour certaines des questions sur leurs réelles représentativités. A ce jour les premières préemptions se soldent par de multiples recours auprès du Tribunal Administratif.

* Des moyens seront mis en oeuvre pour engager une nouvelle dynamique de développement économique et  créer les liens indispensables entre les entreprises et la municipalité. De cette nouvelle dynamique dépendra l’emploi des  jeunes Senlisiens. Grace  à l’action de JM Mariani, socialiste alternatif de droite qui sert la soupe à une équipe municipale totalement absente et sans projet réel ?.

* Suite au départ du 41ème Régiment de Transmissions, nous négocierons avec le Ministère de la Défense la reprise de l’assiette foncière du Quartier Ordener et nous axerons l’aménagement de ce site sur la création d’emplois. RIEN sauf des déclarations d’intentions et un centre de recherche toujours en gestation.


La Liste du Père Noël de Pascale Loiseleur semble bien longue. Mais le père Noël n'existe pas, pas plus à Senlis qu'ailleurs. Comme chacun des lecteurs pourra le constater, il n’est pas tout de faire des promesses. Mais quelles sont donc ces personnes qui prennent ainsi leur rêve pour des réalités ?

Prochainement la liste des promesses qui ne seront pas tenues en 2012.

 lfds