04 mai 2012

LA ROUE DE LA FORTUNE

Pas moyen de prendre 3 jours de vacances que l'actualité alternative nous ramène à son bon souvenir.

On comprend maintenant la mine réjouie de Willy rollin, président des Forains, sur une photo d'un article toujours aussi complaisant du Parisien du 30 Avril. Car derrière le terme "d'ambiance apaisée" il se cache une toute autre réalité.

Forcément Pascale Loiseleur était encore absente et encore en vacances comme à toutes les vacances. Normal, quand "on a pas de mal à joindre les deux bouts" et que l'on s'est trouvé une occupation pour éviter l'ennui de la femme oisive en se faisant élire intéri-maire. Il est normal de recharger les accus et laisser les corvées au premier adjoint.

En guise de réunion en mairie, c'est en fait à un chantage et à une menace de bloquer la ville auxquels se seraient livrés les forains avec les gendarmes pour assurer la sécurité, (ce qui semble crédible puisque la même chose avait été faite à Chantilly et à Senlis du temps de JC CANTER) après que la mairie et la commission locale de sécurité eurent décidé de délivrer un avis défavorable sur l'installation de la grande roue pour un soit-disant problème de stabilité et de présence de caves. Cela rappelle le syndrome de la patinoire du marché de Noël...

IMAG1454  

Bizarre car la pression au sol de cette roue ne serait que de : 80000 kgs/17mx22 m = 214 kgs/m2. autant dire le poids de 3 hommes au m2... pas de quoi craindre un effondrement. 

A tel point qu'en dépit de l'arrêté muncipal du 28 avril, la roue était encore présente le 3 Mai et démontée le 4 mai. Wouah, quel empressement à respecter la loi et quelle belle preuve de fermeté à la faire respecter par la mairie.

.IMAG1451IMAG1453

C'est plus probablement motivée  par une envie de faire plaisir à une copine dans une bouffée de clientèlisme que cette décision a été prise. Du haut de cette grande roue, la vue sur les jardins des villas de Villevert dont certains habitants sont aussi élus est impressionnante.

Mais le plus étrange, le plus discutable n'est pas là. D'après ce qui ressemble de moins en moins à une rumeur c'est la manière dont la ville  a acheté cette paix : le prix de l'ambiance apaisée, serait 13000 EURO, le montant de  la compensation dont aurait bénéficié le propriétaire du manège!

Cette manière de régler les problèmes est particulièrement curieuse sur le fond et sur la forme

Sur le fond : 13000 € à 5 € la place, cela fait 2600 places pour 15 jours dont une semaine de pluie. Comment est justifiée cette perte de chiffre d'affaires, sur quelle base? Bravo, belle affaire, belle générosité avec les impôts des Senlisiens. Tout ceci paraît bien léger pour un adjoint à qui on a laissé le porte-monnaie de la ville et banquier de profession.

Sur la forme, cela pose un problème à la fois de droit mais aussi moral .

Pourquoi indemniser un tiers en situation de non conformité réglementaire. Si vraiment la mairie était dans son bon droit, ce tiers n'a le droit à aucune indemnité. Mesdames et messieurs les propriétaires de restaurants ayant fait ou faisant l'objet de fermeture administrative, allez-y, faites un scandale en maire, c'est open bar, Bruno Six a le chéquier, vous qui avez reçu un refus de permis de construire, allez hop, menacez de vous enchainer devant la mairie, l'écureuil distribue les noisettes des senlisiens.

Il faudra que Pascale Loiseleur s'explique lors du prochain Conseil municipal sur cette décision dont la motivation semble plus que discutable et pose un réel problème de moralité. 

13000 €pour acheter la paix républicaine,

13000 € c'est le prix de la compromission et le prix du chantage et de la menace

13000 € c'est le prix de la facilité, de la démission, de l'absence de courage

13000 € c'et le prix du l'hyprocrisie et du renoncement

Et pendant ce temps_là, Pascale Loiseleur et son équipe taxent et rackettent les associations en leur facturant les tentes et les heures de démontages, et pendant ce temps-là, Pascale Loiseleur et son équipe expliquent que la ville n'a plus d'argent en raison de la situation fiancière de la ville, et pendant ce temps--là, Pascale Loiseleur et son équipe cherchent à expulser des employés municipaux pour diminuer la masse salariale, et pendant ce temps-là, des aides sont refusées aux plus démunis, et pendant ce temps Pascale Loiseleur et son équipe ne trouvent même pas 10 € pour la chapelle Saint-Lazare.

Et pendant encore 2 années ce sont bien les Ténardier qui sont à la tête de la ville.

Plus que jamais, cette publicité avait bien raison, cette année à la Saint Rieul, c'est Pascale Loiseleur et son équipe qui font le spectacle..

VENEZ TOUS JOUER A LA ROUE DE LA FORTUNE

DES A PRESENT DEMANDEZ A PASCALE LOISELEUR DE REMBOURSER AUX SENLISIENS CES 13 000 EURO 

Posté par aimer senlis à 19:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur LA ROUE DE LA FORTUNE

    Ahurissant ! ! !

    Autant de fric pour rien, tout cela est scandaleux! cette équipe alternative a atteint les sommets du n'importe quoi dans la co....
    J'espere que les assoc vont crier au scandale et exiger l'abandon des factures racket pour des activités pourtant bien réelles. A quand un blocage du centre ville par les assoc ? il est urgent que les senlisiens se réveillent.

    Posté par lulu, 05 mai 2012 à 12:04 | | Répondre
  • le racket des assocs

    ça y est, les factures tombent sur les assocs en mai et en juin, période des réjouissances de fin de saison.
    au lieu d'aider logistiquement les assocs senlisiennes, la ville enfreint leur activités en rendant payant le matériel municipal.
    la démonte du matériel se fait bien sûr le dimanche soir au prix doublé car jour férié.
    pourquoi ne pas faire ce travail le lundi matin aux heures légales? ENCORE UN SUBTERFUGE pour encaisser plus d'argent.
    quelle mentalité de Picsou! nous sommes attérrés devant ces mesures, hors du commun, qui vont à l'encontre d'un parteneriat municipal.
    certaines assocs se voient obliger d'acheter leurs tentes afin de ne pas utiliser celles de la Mairie. ( le prix versé pour 3 manifestations-locations à la mairie équivaut à 5 tentes achetées....faites le calcul)
    le pire est la justification fumeuse et hypocrite dans "Senlis Ensemble" du bien fondé de ces factures fort coûteuses pour la survie des assocs.
    Quelle honte pour cette démarche, Mesdames et Messieurs les élus!
    Vous pouvez compter sur nos voix aux prochaines
    élections...ça c'est sûr!

    Posté par myrtille, 23 mai 2012 à 08:46 | | Répondre
  • inadmissible

    vous avez raison Myrtille!
    ces décisions sont inadmissibles!
    je veux rappeler à la municipalité que la ville de senlis compte entre 5000 et 6000 sportifs licenciés et adhérents.
    c'est faire peu de cas de leurs implications dans des activités sportives.
    la Mairie n'est pas là pour faire de l'argent mais pour nous aider.
    C'est le monde à l'envers!!!!!!!!!!!!!

    Posté par marc, 23 mai 2012 à 09:00 | | Répondre
Nouveau commentaire