On dit souvent que la culture c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale.

C'est un peu la même chose au sein de la nouvelle municipalité dans le cadre des commissions municipales, à une petite différence de taille, lorqu'il s'agit de la commission dite "culture", c'est qu'en fait on a remplacé la confiture par de la margarine... même si c'est mieux que de rien avoir à étaler du tou :  Beurk....

La semaine dernière s'est tenue la commission culture. Vous vous dites certainement que ces commissions en général et celle-ci en particulier permettent aux élus de toutes sensibilités de travailler "dans un esprit de concertation, d'apaisement et de d'échanges constructifs " comme dit Pascale Loiseleur.

Cette commission devrait aussi travailler sur les projets culturels à venir dans les prochains mois, discuter des grandes orientations, bref sur la politique culturelle de la ville.

Et bien à Senlis, comme nul part ailleurs, l'ordre du jour de la commission culture concernait Les Lézards d'été et le Marché de Noël. Pas mal non, pour une commission culture!!

Déjà : un premier constat. Il n'y a pas de politique culturelle à Senlis, puisque la commission culture s'occupe de tout sauf de culture

Voici aussi l'aveu que l'adjointe à la "culture" ne sert à rien, ou plus précisément à une seule chose, à pomper les idées et initiatives des associations senlisiennes, à faire un bouquin triste tous les trimestres sans se fouler sur le titre, (vivaldi à fait mieux avec ses quatres saisons), et s'accaparer le tout on faisant croire aux senlisiens que la ville est à l'origine de ses animations. On frise l'imposture.... Et pour ça l'adjointe touche tous les mois environ 1000€ d'indemnités. Pas mal non....

Deuxième constat : Ces commissions ne servent pas à grand chose. On y invite des gens, des copines de son entourage comme "intervenants indépendants et prêt à s'investir" qui confondent la commission avec un salon de thé où on vient pondre de vagues idées aussi pernitentes que la pensée d'une poule qui couve un oeuf. (observez son regard...)

Alors quoi de neuf à Senlis la "culturelle" :

Lézards d'été : Et bien, il y a aura un peu plus de chaises longues et  des brumisateurs cet été.  et pour ce qui est un des temps fort de l'été.... et à part ça, pas grand chose de plus....

Marché de Noël : à force ce sera le marché de la toussaint. Aussi joyeux, ambiance assurée...Date prévue du 30 novembre au  2 décembre 2012, pour ne pas concurrencer le Marché de Chantilly. Pas de danger, ça ne risque pas.. et pour vraiment éviter de faire concurrence à Chantilly, il pourrait aussi être fait en Septembre, Non?

et à part ça, pas pas grand chose de plus.... sauf si, une chose, la marmotte a disparue... peut-être qu'elle est rentrée dans les alpes tellement elle s'ennuyait? alors on aura quoi l'année prochaine? un lapin? une petite souris? une petite fée?

Bien entendu, nous ne sommes pas rancuniers et nous aussi on est d'accord pour participer à cette commission.

Voici quelques idées pour contribuer à cette commission.

Pourquoi ne pas faire un casting pour une émission "à la recherche d'un nouveau talent" animé par Franck Evenou, ça pourrait lui servir aussi?

une concert de pipeau, car franchement ils n'ont pas beaucoup à forcer leur talent, et Mme Bazireau pourra toujours faire la chef d'orchestre.

une étape du tour de France pour David Smith...

ou le tournage d'une nouvelle émission comme M6 ,"panique à l'hopital" avec véronique Bitar et Pascale Loiseleur.

Bref, une chose se précise, A Senlis, on finit vraiment par s'em....

Lfds....

 

Prochainement venez découvrir un article sur Isabelle Gorse-Caillou, médecin homéopathe, adjointe touriste, pardon au tourisme,  qui pousse la conscience professionnelle en appliquant les mêmes principes de traitement qu' à son action municipale......

A quand une commission "Tourisme"?